Badminton et EPS - Niveau 1 en collège

de Philippe Bouzonnet

Les compétences attendues du niveau 1 sont présentées dans cette partie, en respectant la même organisation et les mêmes indicateurs. Les vidéos viennent illustrer concrètement les définitions des dif

Episodios

Badminton Niveau 1

por Philippe Bouzonnet

La Tactique
Description : Le jeu est basé sur une seule frappe qui doit déstabiliser l'autre.

Le Volume de jeu
Description : Son aire de jeu est proche du centre du terrain en règle générale mais il va explorer parfois l'espace avant, plus les côtés.

La Prise d’informations
Description : L'élève est centré uniquement sur le volant qui arrive sur lui un peu plus tôt.

Les Trajectoires du volant
Description : Les trajectoires sont en cloches, courtes et moyennes, dans l'axe du terrain avec des velléités d'écarter.

Les Déplacements
Les déplacements : Les déplacements se réalisent le plus souvent en marchant. Les déplacements latéraux s'effectuent sur un ou deux pas marchés. Le joueur prend l'information trop tardivement et s'organise mal dans ses déplacements.
Le placement durant la frappe : L’élève peut décaler (ECARTER) ses appuis pour aller frapper un volant en déséquilibre. il a la volonté de garder une posture monobloc malgré un déplacement vers l'avant, le côté ou l'arrière. Son équilibre est instable au moment de la frappe.
La frappe en reculant : Il recule en marchant pour finir complètement en déséquilibre arrière. Il explose au moment de la frappe.
Le replacement : Il est spectateur après la frappe. Il ne pense pas à se replacer.

Les Services
Les appuis pieds : Les pieds sont décalés. Le joueur ne parvient pas à rester sur ses appuis.
Présentation du volant : La tenue du volant est assurée par la jupe entre pouce et index (la jupe est "pincée").
Trajet de la raquette : La mise à distance du volant n'est pas optimale (2 bras fléchis). On constate peu de dissociation segmentaire entre le bras raquette et bras volant.
Plan de frappe : Le tamis est orienté face au plafond, trop haut, trop près du corps au moment de la frappe.

Les Frappes
Prise de raquette : L'index est tendu sur la tige ou sur le grip.
Dissociation : Le coude se décolle du corps pour prendre le volant un peu plus tôt, un peu plus haut, un peu plus en avant. Il n'y a pas de dissociation segmentaire. Le joueur se comporte encore en bloc. Il aligne ses appuis, face au filet
ou à l'amble (son intention est de donner plus de force au volant, d'avancer).
Les frappes : Il frappe de face. Il aligne le volant avec la raquette et l'oeil qui vise. Le volant est poussé mais pas frappé. Il frappe de face en étant face au filet. Certains élèves ne changent pas de façon de frapper et privilégient une seule façon de frapper les volants.

La tactique - Le Niveau 1

por Philippe Bouzonnet

La Tactique


Description : Le jeu est basé sur une seule frappe qui doit déstabiliser l'autre.

Le volume de jeu - Le Niveau 1

por Philippe Bouzonnet

Le Volume de Jeu


Description : Son aire de jeu est proche du centre du terrain en règle générale mais il va explorer parfois l'espace avant, plus les côtés.

Schémas :

La prise d'informations - Le Niveau 1

por Philippe Bouzonnet

La Prise d’Informations


Description : L'élève est centré uniquement sur le volant qui arrive sur lui un peu plus tôt.

Les trajectoires du volant - Le Niveau 1

por Philippe Bouzonnet

Les Trajectoires du Volant


Description : Les trajectoires sont en cloches, courtes et moyennes, dans l'axe du terrain avec des velléités d'écarter.

Déplacements - Le Niveau 1

por Philippe Bouzonnet

Les Déplacements


Les déplacements : Les déplacements se réalisent le plus souvent en marchant. Les déplacements latéraux s'effectuent sur un ou deux pas marchés. Le joueur prend l'information trop tardivement et s'organise mal dans ses déplacements.

Le placement durant la frappe : L’élève peut décaler (ECARTER) ses appuis pour aller frapper un volant en déséquilibre. il a la volonté de garder une posture monobloc malgré un déplacement vers l'avant, le côté ou l'arrière. Son équilibre est instable au moment de la frappe.

La frappe en reculant : Il recule en marchant pour finir complètement en déséquilibre arrière. Il explose au moment de la frappe.

Le replacement : Il est spectateur après la frappe. Il ne pense pas à se replacer.

Déplacements - Les déplacements

por Philippe Bouzonnet

Les Déplacements


Les déplacements : Les déplacements se réalisent le plus souvent en marchant. Les déplacements latéraux s'effectuent sur un ou deux pas marchés. Le joueur prend l'information trop tardivement et s'organise mal dans ses déplacements.

Le placement durant la frappe : L’élève peut décaler (ECARTER) ses appuis pour aller frapper un volant en déséquilibre. il a la volonté de garder une posture monobloc malgré un déplacement vers l'avant, le côté ou l'arrière. Son équilibre est instable au moment de la frappe.

La frappe en reculant : Il recule en marchant pour finir complètement en déséquilibre arrière. Il explose au moment de la frappe.

Le replacement : Il est spectateur après la frappe. Il ne pense pas à se replacer.

Déplacements - Le placement durant la frappe

por Philippe Bouzonnet

Les Déplacements


Les déplacements : Les déplacements se réalisent le plus souvent en marchant. Les déplacements latéraux s'effectuent sur un ou deux pas marchés. Le joueur prend l'information trop tardivement et s'organise mal dans ses déplacements.

Le placement durant la frappe : L’élève peut décaler (ECARTER) ses appuis pour aller frapper un volant en déséquilibre. il a la volonté de garder une posture monobloc malgré un déplacement vers l'avant, le côté ou l'arrière. Son équilibre est instable au moment de la frappe.

La frappe en reculant : Il recule en marchant pour finir complètement en déséquilibre arrière. Il explose au moment de la frappe.

Le replacement : Il est spectateur après la frappe. Il ne pense pas à se replacer.

Déplacements - La frappe en reculant

por Philippe Bouzonnet

Les Déplacements


Les déplacements : Les déplacements se réalisent le plus souvent en marchant. Les déplacements latéraux s'effectuent sur un ou deux pas marchés. Le joueur prend l'information trop tardivement et s'organise mal dans ses déplacements.

Le placement durant la frappe : L’élève peut décaler (ECARTER) ses appuis pour aller frapper un volant en déséquilibre. il a la volonté de garder une posture monobloc malgré un déplacement vers l'avant, le côté ou l'arrière. Son équilibre est instable au moment de la frappe.

La frappe en reculant : Il recule en marchant pour finir complètement en déséquilibre arrière. Il explose au moment de la frappe.

Le replacement : Il est spectateur après la frappe. Il ne pense pas à se replacer.

Déplacements - Le replacement

por Philippe Bouzonnet

Les Déplacements


Les déplacements : Les déplacements se réalisent le plus souvent en marchant. Les déplacements latéraux s'effectuent sur un ou deux pas marchés. Le joueur prend l'information trop tardivement et s'organise mal dans ses déplacements.

Le placement durant la frappe : L’élève peut décaler (ECARTER) ses appuis pour aller frapper un volant en déséquilibre. il a la volonté de garder une posture monobloc malgré un déplacement vers l'avant, le côté ou l'arrière. Son équilibre est instable au moment de la frappe.

La frappe en reculant : Il recule en marchant pour finir complètement en déséquilibre arrière. Il explose au moment de la frappe.

Le replacement : Il est spectateur après la frappe. Il ne pense pas à se replacer.

Services - Le Niveau 1

por Philippe Bouzonnet

Les Services


Les appuis pieds : Les pieds sont décalés. Le joueur ne parvient pas à rester sur ses appuis.

Présentation du volant : La tenue du volant est assurée par la jupe entre pouce et index (la jupe est "pincée").

Trajet de la raquette : La mise à distance du volant n'est pas optimale (2 bras fléchis). On constate peu de dissociation segmentaire entre le bras raquette et bras volant.

Plan de frappe : Le tamis est orienté face au plafond, trop haut, trop près du corps au moment de la frappe.

Services - Les appuis pieds

por Philippe Bouzonnet

Les Services


Les appuis pieds : Les pieds sont décalés. Le joueur ne parvient pas à rester sur ses appuis.

Présentation du volant : La tenue du volant est assurée par la jupe entre pouce et index (la jupe est "pincée").

Trajet de la raquette : La mise à distance du volant n'est pas optimale (2 bras fléchis). On constate peu de dissociation segmentaire entre le bras raquette et bras volant.

Plan de frappe : Le tamis est orienté face au plafond, trop haut, trop près du corps au moment de la frappe.

Frappes - Dissociation

por Philippe Bouzonnet

Les Frappes


Prise de raquette : L'index est tendu sur la tige ou sur le grip.

Dissociation : Le coude se décolle du corps pour prendre le volant un peu plus tôt, un peu plus haut, un peu plus en avant. Il n'y a pas de dissociation segmentaire. Le joueur se comporte encore en bloc. Il aligne ses appuis, face au filet
ou à l'amble (son intention est de donner plus de force au volant, d'avancer).

Les frappes : Il frappe de face. Il aligne le volant avec la raquette et l'oeil qui vise. Le volant est poussé mais pas frappé. Il frappe de face en étant face au filet. Certains élèves ne changent pas de façon de frapper et privilégient une seule façon de frapper les volants.

Services - Présentation du volant

por Philippe Bouzonnet

Les Services


Les appuis pieds : Les pieds sont décalés. Le joueur ne parvient pas à rester sur ses appuis.

Présentation du volant : La tenue du volant est assurée par la jupe entre pouce et index (la jupe est "pincée").

Trajet de la raquette : La mise à distance du volant n'est pas optimale (2 bras fléchis). On constate peu de dissociation segmentaire entre le bras raquette et bras volant.

Plan de frappe : Le tamis est orienté face au plafond, trop haut, trop près du corps au moment de la frappe.

Services - Trajet de la raquette

por Philippe Bouzonnet

Les Services


Les appuis pieds : Les pieds sont décalés. Le joueur ne parvient pas à rester sur ses appuis.

Présentation du volant : La tenue du volant est assurée par la jupe entre pouce et index (la jupe est "pincée").

Trajet de la raquette : La mise à distance du volant n'est pas optimale (2 bras fléchis). On constate peu de dissociation segmentaire entre le bras raquette et bras volant.

Plan de frappe : Le tamis est orienté face au plafond, trop haut, trop près du corps au moment de la frappe.

Services - Plan de frappe

por Philippe Bouzonnet

Les Services


Les appuis pieds : Les pieds sont décalés. Le joueur ne parvient pas à rester sur ses appuis.

Présentation du volant : La tenue du volant est assurée par la jupe entre pouce et index (la jupe est "pincée").

Trajet de la raquette : La mise à distance du volant n'est pas optimale (2 bras fléchis). On constate peu de dissociation segmentaire entre le bras raquette et bras volant.

Plan de frappe : Le tamis est orienté face au plafond, trop haut, trop près du corps au moment de la frappe.

Frappes - Les frappes

por Philippe Bouzonnet

Les Frappes


Prise de raquette : L'index est tendu sur la tige ou sur le grip.

Dissociation : Le coude se décolle du corps pour prendre le volant un peu plus tôt, un peu plus haut, un peu plus en avant. Il n'y a pas de dissociation segmentaire. Le joueur se comporte encore en bloc. Il aligne ses appuis, face au filet
ou à l'amble (son intention est de donner plus de force au volant, d'avancer).

Les frappes : Il frappe de face. Il aligne le volant avec la raquette et l'oeil qui vise. Le volant est poussé mais pas frappé. Il frappe de face en étant face au filet. Certains élèves ne changent pas de façon de frapper et privilégient une seule façon de frapper les volants.

Frappes - Le Niveau 1

por Philippe Bouzonnet

Les Frappes


Prise de raquette : L'index est tendu sur la tige ou sur le grip.

Dissociation : Le coude se décolle du corps pour prendre le volant un peu plus tôt, un peu plus haut, un peu plus en avant. Il n'y a pas de dissociation segmentaire. Le joueur se comporte encore en bloc. Il aligne ses appuis, face au filet
ou à l'amble (son intention est de donner plus de force au volant, d'avancer).

Les frappes : Il frappe de face. Il aligne le volant avec la raquette et l'oeil qui vise. Le volant est poussé mais pas frappé. Il frappe de face en étant face au filet. Certains élèves ne changent pas de façon de frapper et privilégient une seule façon de frapper les volants.

Frappes - Prise de raquette

por Philippe Bouzonnet

Les Frappes


Prise de raquette : L'index est tendu sur la tige ou sur le grip.

Dissociation : Le coude se décolle du corps pour prendre le volant un peu plus tôt, un peu plus haut, un peu plus en avant. Il n'y a pas de dissociation segmentaire. Le joueur se comporte encore en bloc. Il aligne ses appuis, face au filet
ou à l'amble (son intention est de donner plus de force au volant, d'avancer).

Les frappes : Il frappe de face. Il aligne le volant avec la raquette et l'oeil qui vise. Le volant est poussé mais pas frappé. Il frappe de face en étant face au filet. Certains élèves ne changent pas de façon de frapper et privilégient une seule façon de frapper les volants.